Que signifie l'expression : Arrêter de raconter la salade ?

Vous aurez sûrement entendu l'un de vos interlocuteurs ou proches dire ''arrête de raconter la salade''. Tout cet ensemble de mots pour dire à une personne qu'il ment. Paradoxalement, le mot salade n'est pas exclu. Quel est le rapport qui existe ? Si vous voulez en savoir plus sur cette expression, lisez cet article jusqu'à la fin.

Quelle est la signification de raconter la salade ?

Il faut retenir que dans son sens propre, l'expression raconter de la salade ne veut forcément pas dire grand-chose www.on-dit.com. En effet, la salade est un terme générique qui désigne la salade cultivée dans la terre. C'est une plante avec des feuilles comestibles. Lorsque l'on parle de la vraie salade, l'on fait référence à la salade verte. En ce qui concerne le verbe raconter, il signifie exposer, relater les faits vrais ou non. En somme, raconter de la salade ne veut forcément pas dire grand-chose. Au sens figuré, raconter de la salade ne veut pas dire aussi la même chose. C'est un terme que l'on utilise régulièrement pour qualifier un récit ou un discours. Raconter de la salade est donc en ce moment utilisé pour mettre en avant ce sentiment de confusion.

Quelle est alors l'origine de l’expression raconter des salades ?

L'expression raconter des salades n'est pas utilisée ou parue aujourd'hui, elle est employée depuis le XIXe siècle. En ce moment, salades se mélangeait déjà dans  différents mets. En ce moment-là, ils avaient tenté d'associer des aliments afin d'obtenir une préparation délicieuse et facile à faire. Donc, le faite de mélanger plusieurs aliments pour créer un mélange à déguster est la source de l'expression  ''raconter des salades". Si nous allons faire recours aux figures de style, nous dirons qu'il s'agit ici de la métaphore. Ce qui laisse entendre que raconter de la salade correspond à un mélange de propos confus et même de mensonges en y ajoutant  un peu d'humour. Disons que la personne qui raconte de la salade tient souvent des propos mensongers pour convaincre et pour le traiter de menteur cette expression est utilisée.